Vers une évolution du jour de carence en période covid ?

       

publié le 11/09/2020

Coronavirus Jour de carence Suspension

Voir également : Divers

Voir également dans Hopitalex : Lutte contre les maladies transmissibles • Jour de carence

Tel est le souhait exprimé par l'Association des DRH des grandes collectivités tandis que l'avis du Conseil scientifique du 3 septembre va dans le même sens, et prône un isolement initial de 7 jours en l'état des connaissances scientifiques. Très concrètement, le Conseil scientifique expose les mesures de compensation requises de l'État :

  • "Des prescriptions d'arrêts de travail permettant les procédures réglementaires et dont le motif conduira à l'annulation du délai de carence ;
  • Une prime de compensation de perte de revenus pour les professions indépendantes et pour ceux n'ayant pas de revenus réguliers permettant d'autres formes de compensation;
  • Des certificats médicaux permettant aux mineurs dans le foyer de justifier de leur absence de l'établissement scolaire;
  • Un service de prise en charge à domicile des besoins (nourriture, soins de santé, assistantes sociales etc.) si nécessaire".

La réponse est toujours négative pour la ministre : il n'y a pas de suspension envisagée.