Droit de suite : la Défenseure des droits se penche sur le suivi des recommandations de 2021 portant sur les droits fondamentaux des personnes âgées en EHPAD

En mai 2021, un rapport de la Défenseure des droits s'inquiétait du respect des droits fondamentaux des résidents en EHPAD (« Les droits fondamentaux des personnes âgées accueillies en EHPAD »).

Horaires de lever et de coucher inadaptés, non-respect des protocoles concernant l’hygiène, la fréquence des douches et des toilettes, dus surtout de la pénurie de personnel, à la rotation importante, à l’épuisement des professionnels ou au manque d’encadrement.

64 recommandations ont accompagné ce rapport. 

Las, le suivi réalisé met en exergue que la réponse des pouvoirs n'est pas, du point de vue de la Défenseure de droits, à la hauteur des atteintes dénoncées (Suivi des recommandations). 5 actions capitales restent à mener, dans les plus brefs délais :

- un ratio minimal d'encadrement

- cesser les violations de la liberté d'aller et de venir (notamment liées au Covid)

- mettre en place un dispositif de “vigilance médico-sociale” pour renforcer l’identification, le signalement et l’analyse des situations de maltraitance

- clarifier et renforcer la politique nationale de contrôle

- restaurer la confiance des résidents et de leurs familles

 

 

 

Jurisprudence
Le point sur…
Questions-réponses