Un accouchement par voie basse ne constitue pas un acte médical dont les risques devraient être portés préalablement à la connaissance de la future accouchée

Jurisprudence
Le point sur
Le point sur web
Questions-réponses