La refonte des grilles de rémunération des personnels titulaires soignants, médico-techniques et de rééducation de l’ensemble de la FPH est annoncée pour octobre

Après le versement, dès décembre dernier, du complément de traitement indiciaire de 183 € net par mois à l'ensemble des personnels exerçant à l'hôpital et en EHPAD et son extension progressive à ceux des structures médico-sociales, les travaux de refonte des grilles de rémunération des personnels titulaires soignants, médico-techniques et de rééducation de l'ensemble de la FPH se terminent. Une vingtaine de statuts  va être modifiée par des textes règlementaires en cours de rédaction, en vue d'une application au 1er octobre 2021, en anticipation des engagements : aides-soignants, auxiliaires de puériculture, infirmiers en soins généraux, manipulateurs radio, ergothérapeutes, orthoptistes, psychomotriciens, pédicures-podologues, IADE, IBODE, puériculteurs, infirmiers en pratique avancée, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, cadres de santé et cadres supérieurs de santé ainsi que l'ensemble des corps soignants, médico-techniques et de rééducation placés en voie d'extinction.

Un document détaille le dispositif à venir et annonce ainsi les "gains de reclassement" liés à la revalorisation salariale. Par exemple, un infirmier en soins généraux actuellement à l'échelon 3 du 1er grade gagnerait 20 points puisque le nouvel indice majoré serait de 442 au lieu des 422 actuels. À noter que les nouvelles grilles prévoient également des durées raccourcies en début de carrière dans les échelons.



Congé de maladie Coronavirus Accident du travail (AT) Stagiaire Formation Temps de travail Rémunération Praticien hospitalier (PH) Marché public Recrutement

Tous les mots-clés »


Sommaires chronologiques

Toute la chronologie »